La mobilisation

Les parents se sont immédiatement mobilisés:

1. Pétition de la FCPE du 13ème : https://www.change.org/p/mme-anne-hidalgo-contre-la-malbouffe-dans-ses-cantines-scolaires-de-paris

2. Pétition FCPE du 5ème : https://www.change.org/p/mairie-de-paris-la-mairie-de-paris-invite-la-malbouffe-dans-les-cantines-du-5%C3%A8me?recruiter=485364874&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

3. Pétition APEP du 17ème :  https://www.change.org/p/mairie-de-paris-touche-pas-%C3%A0-ma-cantine?recruiter=68087304&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=autopublish&utm_term=des-lg-no_src-no_msg&fb_ref=Default

4. Pétition de la FCPE du 5ème et du 6ème :  http://www.petitions24.net/preservons_la_qualite_des_repas_servis_a_nos_enfants

5. Pétition d'un collectif FCPE, Associations indépendantes et Peep : http://sauvemacantine.fr/la-petition

Rappellons aussi la pétition pour conserver l'objectif d'un minimum de 20% de bio dans les cantines :

http://www.ouiaubiodansmacantine.fr/mobilisation/  (plus de 4500 signatures en avril 2016)

Le texte sur la restauration scolaire visé par la pétition est une proposition de loi qui émane d'un député (et non un projet de loi qui émane du gouvernement). 

Comme les textes de sa nature, son étude par les parlementaires ne pouvait se faire que dans une "niche" temporelle dans l'ordre du jour,  permettant la discussion de texte d'origine non gouvernementale. 

Or, comme c'est souvent le cas, le temps a manqué à son vote par le Sénat et il ne sera pas remis à l'ordre du jour avant un certain temps...

Les maires se sont immédiatement mobilisés :

 

Journal 75015 3bis

 

Journal 75015 4bis

 

Journal 75015 0bis

 

Journal 75015 1bis

AnneHidalgoContreLeBio 1bis

AnneHidalgoContreLeBio 2bis

AnneHidalgoContreLeBio 3bis

Source : http://www.lepoint.fr/politique/paris-anne-hidalgo-contre-le-bio-12-04-2016-2031701_20.php#xtor=CS1-32

Relevons au passage le paragraphe intéressant suivant : SmileyRouge

On ne peut à la fois être de ceux qui, comme votre ami Stéphane le Foll, avec son slogan « mangez local », souhaitent la sauvegarde d'une agriculture durable, et favoriser dans le même temps l'industrialisation du service de restauration collective, soutenant par là même l'agriculture industrielle perfusée aux subventions publiques, destructrice d'emploi et d'environnement.

Article Le Parisien Maire J. L. Legaret 1

Article Le Parisien MaireLegaret 1bis

Pour le même prix, certains enfants mangeront plus de bio que d'autres?

Aujourd'hui les caisses des écoles sont autonomes. Si le souhait est réellement de laisser les caisses des écoles qui fonctionnent bien en terme de bio, de produits, locaux et de cout continuer d'offrir la même qualité aux enfants,

alors il suffit de permettre à l'établissement de rester autonome, c'est un droit d'option. Et les autres arrondissements ne paieront pas pour les caisses des écoles autonomes.

Or avec une gestion unique par une caisse parisienne de la restauration, les arrondissements les moins bien lotis financeront le bio d'autres arrondissements... Est-ce cela l'égalité?

Il est possible d'avoir une égalité de qualité pour tous les parisiens, c'est le projet que nous proposons, qui avait commencé à être étudié par la ville de Paris mais qui a été arrêté en chemin. C'est cela que nous voulons pour les enfants de 2020. Vous en trouverez les détails dans

               Les solutions préconisées par les parents SmileyVert2

Article Le Parisien MaireLegaret 2bis

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.